7 étapes simples pour expliquer votre chute au classement Google

Pas de panique!

Votre rang a soudainement diminué. Vous avez peut-être perdu une douzaine de places, voire même vous êtes sorti du top 100. Vous commencez fort logiquement à vous sentir mal et à suer à grosses gouttes.

Pas de panique, ça arrive à tout le monde. Ça fait partie du jeu. En fait, c’est l’une des rares choses qu’on est sûr de voir arriver un jour ou l’autre.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a la plupart du temps pas de quoi s’inquiéter. Ce peut-être l’application que vous utilisez pour suivre votre classement (le “rank tracker”) ou même Google mettant à jour ses processus de crawling et d’indexation. Revérifiez le lendemain, et vous verrez, souvent, que tout est revenu à la normale.

Mais si ce n’est pas le cas, ou si vous voulez juste vous assurez que tout est en ordre ? Nous avons établis une approche structurée pour que vous puissiez déterminer rapidement si votre site rencontre des problèmes de SEO ou si tout ce dont il a besoin, c’est de temps.

Etape 1: Vérifiez que votre classement se soit vraiment détérioré

Avez-vous vraiment perdu des places ou est-ce seulement votre rank tracker qui s’actualise?

Vérifiez le rank tracker de votre site pour voir s’il a rencontré une erreur. Google et lui jouent un peu au chat et à la souris. Lorsque Google modifie sa page de résultats, les trackers doivent se mettre à jour, ce qui peut impacter le classement affiché aux utilisateurs.

Si vous ne trouvez rien sur le site de votre rank tracker, allez donc faire un tour sur leur Twitter. Ils auront probablement tweeté ou reçu des tweets à ce sujet.

Aucun problème à signaler de ce côté, vous avez vraiment perdu des places ? Direction la section suivante !

Conseil de pro: utilisez une deuxième application centrée sur vos mots-clés les plus importants pour suivre votre classement. Si vous avez un doute sur les résultats de votre application principale, vous pouvez ainsi vérifier les résultats de l’application de secours.

Etape 2: Estimez l’ampleur de votre chute au classement

Les recherches, pages ou sections de site affectées par une chute au classement vous fournissent beaucoup d’informations sur ledit problème. Utilisez votre application de suivi de classement, les données web analytics (mesure de l’audience), les données de la Google Search Console et les Outils du Webmaster de Bing pour avoir un aperçu. Nous utiliserons aussi cet aperçu dans la prochaine étape lorsque nous explorerons les diverses pistes pour votre chute au classement.

Etape 3: Recherchez des mises à jour ou migrations récentes

Y a-t-il eu des changements récents sur votre site, comme des changements de design ou des migrations ? Vérifiez auprès de votre équipe ou de votre agence que rien n’ait changé. Les pertes de places sont souvent provoquées par des changements importants sur un site. En cas de changements majeurs, vous verrez fréquemment des fluctuations dans le classement de votre site. Tout cela est parfaitement normal et vous n’avez pas à vous en faire.

Si des changements ont été apportés récemment aux sections affectées par la chute au classement (voir étape 2), alors vous tenez peut-être quelque chose. Vérifiez deux fois pour être sûr que les changements ont été faits correctement et que rien n’a été oublié. Ce ne serait pas la première fois que quelqu’un oublie de migrer, entièrement ou partiellement, une URL après avoir déplacé du contenu.

Etape 4: Eviter les actions manuelles (pénalités)

En cas de chute aux classements, les gens ont souvent peur d’avoir reçu une pénalité. La plupart du temps, ce n’est pas le cas, mais on n’est jamais trop prudent. Vu que c’est important et facile à vérifier, ce n’est pas plus mal de s’en occuper tôt dans votre enquête.

Vos pages sont-elles toujours indexées?

Les pénalités peuvent survenir sous différentes formes, la plus grave étant une désindexation pure et simple de votre site. Cela n’arrive généralement qu’aux sites qui essaient de tromper Google. Faites une requête site: pour vérifier que vos pages soient toujours indexées.

Exemple de requête site::

Requête site sur Google

Si vos pages sont toujours indexées, c’est une bonne nouvelle. Si vos pages ne sont plus indexées, cela veut peut-être dire que vous avez reçu une action manuelle, mais cela peut aussi signifier que votre site rencontre un sérieux problème de SEO de nature technique. Nous verrons cela à l’étape 6.

Êtes-vous toujours référencé pour des requêtes sans marque ?

Lorsque Google vous adresse une pénalité, c’est généralement moins sévère qu’une désindexation complète de votre site. Un exemple courant de pénalité, c’est ne laisser à votre site la possibilité d’être référencé que pour des recherches liées à une marque.

Vérifiez si ce schéma se répète effectivement parmi les recherches pour lesquelles votre site a perdu des places. Êtes-vous toujours référencé pour les recherches sans-marque ? Si c’est le cas, c’est une bonne nouvelle. Sinon, une action manuelle pourrait en être la cause.

Vérifiez la Google Search Console

Rendez-vous sur la Google Search Console, suivez Trafic de recherche > Section Action manuelle. Voici ce que vous devez voir:

Pas d'action manuelle

Si vous voyez une notification à propos de votre site, alors vous avez trouvé le problème… ou au moins une partie du problème.

Etape 5 : Assurez-vous de ne pas vous être fait pirater

Il est malheureusement notoire que le piratage (hacking en anglais) est un secteur d’activité très actif. Une fois à l’intérieur, les hackers infectent le plus souvent les sites avec des codes malveillants, des contenus ou des liens indésirables. Tout cela est très mauvais pour votre classement, c’est pourquoi il est très important de vous assurer que vous n’avez pas été hacké. Il est très peu probable que votre site ait été piraté, mais si c’est le cas, il faut le vite savoir de quoi il retourne afin de prendre des mesures pour pouvoir reprendre contrôle de votre site et le remettre en bon état.

Google se débrouille plutôt bien pour déterminer si votre site a ou non été hacké. Il peut vous en informer par la Google Search Console.

Connectez-vous à la Google Search Console et rendez-vous dans la partie “Problèmes de sécurité”. Voici ce que vous devez voir si tout est OK:

Pas de problème de sécurité

Google a également mis en ligne un très bon guide en cas de site piraté. Un autre guide intéressant (en anglais celui-ci) a été mis en ligne par WordFence. Utilisez-les pour savoir si votre site a été piraté.

Etape 6: Chercher des facteurs internes

Il est important de distinguer les facteurs internes et externes qui peuvent affecter votre classement. Vous pouvez influencer facilement et directement les facteurs internes. Les facteurs externes, en revanche, ne peuvent pas être directement influencés.

Voici les facteurs internes auxquels nous allons nous intéresser:

  • Les modifications techniques
  • Les modifications de contenu

Si des modifications techniques ou de contenu sont à l’origine de votre perte de places, il est probable que vous les trouviez dans la section du site qui a subit la chute au classement.

Modifications techniques

Les erreurs techniques sont souvent les responsables de pertes de places. Revérifiez que les moteurs de recherche explorent et indexent toujours votre site de la même façon qu’auparavant.

Vous pouvez faire cela en explorant votre site et en vérifiant en particulier:

  • les codes d’état HTTP: vos pages affichent-elles toujours un code HTTP 200 et les redirections sont-elles toujours en place ?
  • URL canonique: vos URL canoniques ont-elles été modifiées ?
  • Balise meta robots: les moteurs de recherche ont-ils soudainement reçu l’ordre de ne plus indexer votre page?
  • Robots.txt: les moteurs de recherche ont-ils accès à toutes les sections de votre site à indexer?
  • Hreflang: vos attributs hreflang sont-ils correctement paramétrés?

Vous ne pouvez garder traces de tels changements ici que si vous avez sauvegardé les résultats de vos dernières recherches. En revanche, cela prend du temps et vous risquez de faire des erreurs, c’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser ContentKing pour ça.

Si vous utilisez déjà ContentKing, rendez-vous sur la page aperçu et utilisez la fonction “Historique des changements” pour voir si vous repérez l’un des éléments ci-dessus.

Nous vous recommandons d’analyser votre site en continu en cas de problème ou de problème survenant dans la partie technique. De cette façon, vous gardez la main sur tout votre site.

Trop souvent, nous apprenons l’existence de catastrophes en SEO seulement des semaines après qu’elles ont survenu, quand les gens s’en rendent compte. En fait, c’est même pour cela que nous avons créé ContentKing : des problèmes vont survenir, c’est inévitable. Ce que vous pouvez faire en revanche, c’est vous en occuper de la meilleure des façons.

Si vous trouvez des changements techniques, creusez pour voir s’ils étaient prévus. Si ce n’est pas le cas, il est possible que vous ayez trouvé le problème (en partie).

Modifications de contenu

Les moteurs de recherche utilisent le contenu pour déterminer la pertinence en cas de recherche, c’est pourquoi les modifications de contenu peuvent avoir un impact considérable sur votre classement. Et retirer des pages du site a un impact encore plus grand.

Pour vérifier si du contenu a été modifié, explorez votre site et cherchez des changements, en particulier parmi points ci-dessous:

  • Les titres: même le plus petit changement dans le titre peut avoir un énorme impact sur votre classement. Y a-t-il eu des changements ?
  • La méta description: même si elle n’affecte pas directement votre classement, la méta description affecte votre taux de clics (CTR, pour click-through rate en anglais) en tant que résultat de recherche. Et le CTR affecte votre classement. Il vaut donc mieux vérifier si la méta description a été modifiée.
  • Les titres H1-H6: les titres des sections transmettent également de la pertinence aux moteurs de recherche. Changer les titres peut affecter votre classement, vérifiez donc qu’ils n’ont pas été changés.
  • Corps du contenu: le corps du contenu affecte également votre classement. Si vous avez repéré des changements dans les titres, la méta description ou les titres des sections, il y a de fortes chances que le corps du contenu ait été également modifié. Si votre CMS garde une trace des changements, cherchez les dedans. WordPress dispose par exemple de cette fonction.

De la même façon que la chasse aux changements techniques, garder une trace des changements de contenu demande du temps et implique souvent de se tromper. En revanche, la principale fonction de ContentKing est de garder une trace des changements importants en SEO, y compris les changements de contenu.

Si vous utilisez déjà ContentKing, rendez-vous sur l’aperçu et utilisez “Historique des changements” pour voir si vous repérez des changements parmi les éléments ci-dessus.

Nous vous recommandons d’analyser continuellement votre site en cas de problème ou de changement au sein de son contenu.

Etape 7: Chercher des facteurs externes

Les facteurs externes sont des facteurs que vous ne pouvez pas directement influencer.

Ces facteurs sont:

  • Les mises à jour Google
  • Vos concurrents
  • Les liens retour perdus

Mises à jour Google

Les mise à jour de Google sont souvent responsables de fluctuations de votre classement. On estime que Google modifient leurs algorithmes entre 250 et 300 fois par an. Certains changements sont petits, d’autres énormes. Regardez si votre chute coïncide avec une mise à jour de Google. Bien que Google laisse peu d’informations à propos des mises à jour de ses algorithmes, les spécialistes en SEO tout autour du globe gardent un œil attentif dessus et ont construit des outils permettant de repérer les changements de classement importants et de les connecter aux mises à jour.

Jetez un œil au site https://www.seroundtable.com/ (en anglais) pour vérifier s’ils ont enregistré un changement récent chez Google, ainsi qu’aux outils ci-dessous:

Les concurrents

La bataille pour la première place en SEO est permanente et acharnée. Vos concurrents essaient constamment de vous dépasser, vous repoussant plus bas dans les résultats de recherche. S’il est rare que la seule concurrence vous fasse perdre beaucoup de places en peu de temps, elle peut quand même jouer un rôle dans votre décrochage.

Imaginez un scénario : au moment de sortir du contenu, un groupe de redirection 301 est accidentellement supprimé. Des URL apportant beaucoup d’autorité à la page affichent maintenant “404 – Page non trouvée”, rendant cette autorité inutile. Au même moment, vos adversaires dévoilent leur jeu. En combinant les deux, l’impact est énorme est votre site se casse la figure dans les résultats.

Cherchez et trouvez qui vous a dépassé. Ensuite, établissez une liste des recherches pour lesquelles votre site a perdu des places. Creusez un peu, et trouvez à qui votre perte a été le plus profitable. Une fois cela fait, essayez de découvrir comment ils vous ont battu. Par exemple, leur contenu est meilleur, ils ont plus de liens, leurs pages se chargent plus vite, ils n’ont pas de publicité, etc…

Faites une synthèse de ce que vous avez trouvé et établissez une stratégie pour retrouver les places perdues.

Les liens venant d’autres sites, appelés “liens-retour”, constituent le facteur le plus important en SEO. Ils peuvent être la source de la réussite de votre site tout comme ils peuvent la détruire. La perte de ces liens-retour a donc un impact considérable sur votre classement.

Vérifiez si vous avez perdu des liens-retour en utilisant une application telle que Ahrefs ou Majestic. Notez cependant qu’il y s’écoule toujours un peu de temps avant que ces applications ne trouvent les liens perdus (ou nouveaux), prenez cela en considération.

Pour anticiper, nous vous recommandons de surveiller vos liens-retours avec les outils cités ci-dessus pour que vous soyez alerté au cas où vous perdiez des liens. Vous pourrez alors vous rendre sur les sites concernés pour voir si vous pouvez restaurer lesdits liens.

Vous n’avez rien trouvé ? Jetez un œil là-dessus!

Vous avez suivi toutes les étapes ci-dessus et vous n’avez toujours rien trouvé ? Ça aussi, ça fait partie de la SEO. Il n’est pas toujours facile de déterminer pourquoi votre site a chuté dans les classements.

Un autre domaine à surveiller, c’est l’utilisation que les utilisateurs font de votre site. Si les utilisateurs s’en vont rapidement parce qu’ils sont bombardés de pop-ups ou de publicité, cela affectera votre classement. C’est également le cas si votre contenu ne correspond pas à ce que les utilisateurs recherchent. S’ils ne trouvent pas ce qu’ils sont venus chercher et retournent sur la page de résultats de recherche pour cliquer sur un autre résultat, Google sait que votre réponse à la recherche n’était pas complètement satisfaisante.

Ce genre de facteurs joue un rôle de plus en plus important dans les algorithmes de Google. Vous ne les verrez pas parmi les problèmes listés dans la Google Search Console, mais ils ont bel et bien un impact sur votre classement.

Google a publié un document exhaustif à ce sujet Search Quality Evaluator Guidelines (uniquement en anglais). C’est assez compliqué, mais ça peut vous être très utile pour vous familiariser avec la théorie et comprendre pourquoi vous avez perdu des places. A ce stade, il peut également être intéressant d’engager quelqu’un d’extérieur pour vous aider, étant donné que votre décrochage est toujours une énigme. Un consultant en SEO pourra vous aider à dénouer le fil.

Conclusion

Les classements changent, ça c’est une composante indissociable de la SEO. Gardez simplement la tête froide et enquêtez sur ce qui a pu provoquer cette chute.

En plus d’avoir une méthode déjà en place pour trouver les raisons d’un éventuel décrochage, nous vous recommandons fortement de surveiller les changements survenus dans le contenu et la partie technique de votre site. Après tout, sans information, vous naviguez à l’aveugle.

Si vous avez lu cet article, il ne fait aucun doute que la SEO de votre site vous tient à cœur. Pourquoi ne pas laisser ContentKing surveiller votre site ?

Êtes-vous prêt à essayer ContentKing ?

Découvrez ce qui se passe sur votre site web.
Insérez un nom de domaine valide, s'il vous plaît (www.exemple.fr).