Résumé du Rôle de l’UX en SEO

Voici à quoi une bonne expérience utilisateur ressemble :

  • Donnez aux utilisateurs une réponse satisfaisante à leurs questions.
  • Faîtes-le en un éclair…
  • …via un site qui est facile à utiliser sur n’importe quel appareil.

Vous pouvez réussir en :

  1. Ciblant les intentions de recherche;
  2. En obtenant vraiment des clics;
  3. En répondant à la requête du visiteur…
  4. …Tout en s’assurant que les pages chargent rapidement, que le site web est utilisable sur n’importe quel appareil, et qu’il y ait une bonne ergonomie.

La clef pour conquérir le coeur de vos utilisateurs et des moteurs de recherche est de leur fournir une bonne expérience utilisateur.

Ces dernières années, l’expérience utilisateur (ou UX) est devenue un facteur de classement primordial pour Google. C’est pourquoi de plus en plus de spécialistes en SEO s’intéressent à l’UX.

Nous introduisons deux termes souvent mal compris ici. Donc commençons par définir de quoi nous parlons :

1) Lorsque nous parlons de “facteur de classement”, nous parlons d’un élément qui influence vos classements.

2) Lorsque nous parlons d’ “expérience utilisateur” dans le contexte d’internet, nous parlons d’une bonne expérience utilisateur lorsque celle-ci :

  • Donne une réponse satisfaisante aux questions des utilisateurs et utilisatrices.
  • Le fait ultra rapidement…
  • …via un site qui est facile à utiliser à partir de n’importe quel appareil.

Donc : l’UX est importante en SEO. Mais comment faire pour fournir une bonne expérience utilisateur sans nuire au reste de vos performances en SEO?

C’est précisément ce dont on va parler dans cet article!

Donner une réponse satisfaisante aux questions des utilisateurs

Alors voilà : les utilisateurs et utilisatrices ont une question, et ils veulent une réponse satisfaisante.

Une réponse satisfaisante correspond à une réponse qui les aidera énormément dans leur quête de réponse, ou qui peut même y mettre un terme, parce que vous avez répondu à leur question.

Pour trouver comment formuler la réponse dont vos utilisateurs ont besoin, vous devez comprendre leur “intention de recherche”.

L’intention de recherche, c’est le “pourquoi” derrière une requête : pourquoi est-ce que cette personne cherche? Quel problème cherche-t-elle à résoudre? Comprendre l’intention de recherche derrière une requête est la première étape pour fournir une réponse satisfaisante. Louper cette étape signifie que vous avez échouer sur toute la ligne : fournir une bonne expérience utilisateur, capter un trafic organique et faire des ventes.

Après avoir compris l’intention de recherche derrière la requête, l’étape suivante est de créer la réponse sous forme de contenu. Ce contenu peut avoir différentes formes. Pensez au-delà du texte en lui-même. Les autres types de contenu comme les images, les vidéos, présentations, podcasts et autres outils peuvent également jouer un rôle important.

Comprendre l’intention de recherche

Nous avons établi une trame pour classer les intentions de recherche. Nous avons distingué les différentes intentions de recherche et nous les avons catégorisées en fonction des types de requêtes que vous connaissez probablement déjà :

  1. Informationnelle
  2. De Navigation
  3. Commerciale
  4. Transactionnelle

Les requêtes informationnelles

Les visiteurs font des requêtes informationnelles lorsqu’ils veulent apprendre et chercher.

Ce genre de requête concerne typiquement les visiteurs qui sont dans une phase “consciente” : la première phase du parcours d’achat.

1. Intention de recherche

Lorsque les visiteurs ont une intention de recherche, ils cherchent à apprendre quelque chose. Ils veulent absorber des connaissances. Cela peut vouloir dire qu’ils cherchent une simple vidéo tutorielle (comme par exemple : comment nouer une cravate), mais cela peut aussi vouloir dire qu’ils veulent se plonger dans les détails d’un événement historique.

Ce type d’intention de recherche donne souvent lieu à des vidéos ou de longs articles détaillés.

Exemple de requête : “comment faire des pancakes

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “comment faire des pancakes”.

Le premier article du classement Good Old Fashioned Pancakes a un featured snippet, ce qui lui donne une exposition énorme.

Qu’est-ce qui fait que ce contenu est si bien?

Il inclut :

  • Une recette détaillée qui a été notée plus de 11 000 fois.
  • Une vidéo qui explique comment faire les pancakes.
  • Une balise Schema pour donner du contexte aux moteurs de recherche.

2. Les intentions de recherches rapides

Les visiteurs veulent une réponse rapide. Ce sont souvent des recherches à 0 clics, ce qui signifie que la réponse à la requête du visiteur se trouvera dans la SERP et qu’elle ne donnera pas lieu à un véritable clic sur un site.

Exemple de requête : “météo new york

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “météo New York”.

Exemple de contenu: New York, NY 10 Day Weather

3. Les intentions de recherche d’actualités

Les visiteurs cherchent des résultats concernant un événement récent.

Exemple de requête : “uber Q2 profits 2019

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “uber Q2 profits 2019”.

Exemple de contenu : Uber’s stock plummets after disappointing Q2 earnings

4. Intention de recherche visuelle

Les visiteurs cherchent de l’inspiration ou des exemples.

Exemple de requête : “décoration chambre de garçon

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “décoration de chambres de garçons”.

Exemple de contenu : Boys’ Bedroom Decor on Pinterest

Les requêtes de navigation

Dans ce cas les visiteurs savent quelle marque ou site ils cherchent. Ils utilisent juste une requête pour naviguer.

5. Les intentions de recherche de marque et/ou de site

Les visiteurs connaissent une marque et/ou un site et ils cherchent spécifiquement quelque chose lié à ça.

Ce genre de requête concerne typiquement les visiteurs qui sont dans la phase “intéressée” du parcours d’achat.

Exemple de requête: “nikola tesla wikipedia

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “nikola tesla wikipedia”.

Exemple de contenu: Nikola Tesla

6. Les intentions de recherche vidéo

Les visiteurs veulent voir des vidéos en résultats.

Exemple de requête : “avengers endgame trailer

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “avengers endgame trailer”.

Exemple de contenu : Marvel Studios’ Avengers: Endgame - Official Trailer

Les requêtes commerciales

Les visiteurs qui utilisent les requêtes commerciales savent déjà ce qu’ils veulent. C’est juste qu’ils ne sont pas sûrs de savoir où l’acheter. Ce sont des requêtes typiques pour les utilisateurs et utilisatrices qui sont dans la phase de “considération” du parcours d’achat.

7. Les intentions commerciales

Les visiteurs comparent des produits ou des services. Ces requêtes contiennent souvent des mots comme “avis” ou “meilleur-e”.

Exemple de requête : “meilleur usb-c hub

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “meilleur usb-c hub”.

Exemple de contenu : The Best (and Worst) USB Type-C Hubs

Requêtes transactionnelles

Les visiteurs qui utilisent les requêtes transactionnelles sont prêts à acheter, et ils savent aussi où effectuer leur achat.

8. Les intentions transactionnelles

Les visiteurs cherchent à acheter quelque chose.

Exemple de requête : “acheter des baskets en ligne”. (Intéressant à noter, si vous cherchez “acheter des baskets” vous aurez des résultats locaux. Google part du principe que vous voulez les acheter dans un magasin physique plutôt qu’en ligne.)

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “acheter des baskets en ligne”.

Exemple de contenu : KicksUSA’s Sneakers category page

9. Intentions de recherche locales

Les visiteurs cherchent quelque chose qui est directement lié à un endroit. Ils cherchent souvent à y faire un achat.

Exemple de recherche : “restaurant de pâtes à Amsterdam

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “restaurant de pâtes à Amsterdam”.

Exemple de contenu: Italian Restaurants in Amsterdam

Intention inconnue

10. Intentions divisées

Lorsque nous classons une requête comme “intentions divisées”, cela signifie que l’intention n’est pas claire, ou qu’il y a plus d’une intention.

Exemple de requêtes : “objets” ou “tricot

Les résultats pour la requête “objet” sont des requêtes de navigation par nature. Google n’est pas certain des résultats à vous montrer, donc il explique les différentes significations du mot, ce qui se soldera probablement par une autre requête.

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “objet”.

Les résultats pour “tricot” sont un mélange d’activités locales, de vidéos sur comment tricoter et d’explications sur ce qu’est le tricot.

Une capture d’écran des résultats de recherche pour la requête “tricot”.

Lectures recommandées

L’impact du nombre de mots sur les réponses satisfaisantes

Une réponse satisfaisante peut être très courte! Vous n’avez pas besoin d’écrire un article de 3 000 mots pour être bien classé à la requête “age denzel washington”.

N’essayez pas de répondre à une question simple avec un article de 3 000 mots. C’est comme ça que vous passez à côté de l’intention de recherche.

Pour résumer, voilà ce qu’il faut faire pour donner une réponse satisfaisante à l’utilisateur :

  1. Comprenez l’intention de recherche de l’utilisateur.
  2. Créez du contenu qui répond vraiment à leur question, en utilisant le ou les types de contenu les plus utiles.
  3. Faîtes l’article aussi long ou court que nécessaire.

Obtenir les clics des utilisateurs

Vous savez pour quelles requêtes vous voulez être classé-e. Vous avez créé le meilleur contenu qui puisse exister, et vous commencez à monter au classement… mais est-ce que vous obtenez les clics des utilisateurs? Est-ce que vos snippets sont attrayants, et est-ce qu’ils se démarquent?

La plupart des gens oublient cette étape, mais elle est essentielle pour fournir un bonne expérience utilisateur : être bien classé pour une requête ne sert à rien si les gens ne cliquent pas sur votre snippet.

Alors comment faire pour obtenir ces clics?

Illustrons ça avec l’exemple de requête “meilleure huile cbd” et le snippet ci-dessous :

Une capture d’écran du snippet SERP pour la requête “meilleure huile cbd”.
  • Titre: le titre aurait du être plus court, mais il contient les mots clefs les plus importants au début, et il inclut aussi ce que traite l’huile CBD : l’anxiété,la douleur et le stress.
  • URL: même si la partie /news/ de l’URL aurait pu être tronquée, elle reste courte, donc pas de soucis.
  • Étoiles: les étoiles aident le snippet à se démarquer parmi la compétition, et elles sont un plus en matière de crédibilité.
  • Description: l’article a été mis à jour récemment, et même si il aurait pu être un peu plus court, il décrit exactement ce que nous recherchons : ils ont passé en revue des centaines d’huiles CBD et nous en ont fait une liste simple.

Ce snippet gagne des clics.

Gagner la confiance de l’utilisateur

Vous avez obtenu les clics : les utilisateurs atterrissent sur votre page. Mais avez-vous gagné leur confiance?

À notre époque, nous devons prendre en considération la confiance et la crédibilité en tant que facteurs importants.

En particulier pour les requêtes de type : “La bourse ou la vie” (“Your Money or Your Life” en anglais). Par exemple, vous ne donneriez pas d’informations sur vos revenus sur une connexion non-sécurisée ou vous ne demanderiez pas conseil sur votre santé auprès d’inconnus sans aucune expérience en médecine?

Non, et vous auriez raison : ce sont des sujets sensibles.

Pour gagner la confiance de votre utilisateur et être crédible, vous devez :

  • Proposer vos pages via une connection sécurisée (HTTPS).
  • Avoir des avis et des témoignages.
  • Confirmer vos propos avec des sources fiables, et faire relire vos articles par des experts.

Par exemple, si vous écrivez un article à propos de quelque de commun comme avoir des protubérances sur vos gencives et que vous n’êtes pas un-e professionnel-le de la santé, vous pouvez toujours écrire un bon article sur le sujet et montrez à vos visiteurs que vous l’avez fait vérifier par un-e professionnel-le. Cela montre que vous prenez ça sérieusement et que vous cherchez à fournir la meilleure source d’information possible.

Voici un exemple où c’est le cas :

Une capture d’écran d’un article relu et vérifié sur un sujet niche concernant la santé.

Lecture recommandée

Répondre rapidement à leur question

Personne n’aime attendre, et vos visiteurs n’échappent pas à la règle.

D’après Google, 53% des visites de sites mobiles quittent une page si elle met plus de trois secondes à charger. Assurez vous de répondre rapidement à vos visiteurs.

Expliquer en détails comment s’assurer que vos pages se chargent rapidement dépasse le simple cadre de cet article et mérite un article entier sur le sujet. Quoi qu’il en soit vous trouverez ci-dessous par quoi commencer pour vous pencher sur le sujet.

Ce qui compte réellement pour vos utilisateurs et utilisatrices, c’est en combien de temps vos pages sont utilisables. En termes techniques, on parle de “Time to Interactive” (TTI) en anglais, c’est à dire du temps nécessaire pour interagir avec la page.

Mettez en application les meilleures pratiques ci-dessous pour vous assurer que vos pages se chargent en un éclair :

  • Utilisez un Content Delivery Network (CDN).
  • Utilisez le cache et la compression de fichier. Minimisez vos JS et CSS.
  • Evitez les ressources bloquant le contenu.
  • Utilisez le lazy-loading pour vos images et utilisez des images adaptatives.
  • Utilisez intelligemment les formats d’image (notamment WebP et SVG).

Il y a quelques outils pour vous aider à analyser et accélérer vos pages :

N’oubliez pas : effectuez aussi de véritables tests utilisateur! Un outils peut être utile jusqu’à un certain point, mais au final, la seule chose qui compte vraiment c’est que vos utilisateurs aient une bonne expérience utilisateur.

Lecture recommandée

Fournir un site web facile d’utilisation sur n’importe quel appareil

Une bonne ergonomie

Les utilisateurs veulent des sites web faciles à utiliser. L’ergonomie d’un site correspond à la facilité d’utilisation d’un site dans ce contexte.

En version simplifiée, il s’agit d’avoir :

  • une structure de navigation claire à travers votre site et au sein des pages;
  • une structure de titre claire;
  • un contenu structuré en pyramide inversée;
  • un contenu avec un format d’une grande lisibilité;
  • des améliorations de contenu pour augmenter l’utilité de ce dernier.

Une structure de navigation claire

Voyons quelques exemples pour voir ce que nous voulons dire par une structure de navigation claire.

Le magasin outdoor REI a fait un excellent travail pour créer une navigation vraiment claire. Leur navigation principale est organisée en fonction des buts de l’utilisateur : camping et randonnée, escalade, cyclisme, etc… Et au sein de ces objectifs tout est divisé en fonction de ce dont vous avez besoin pour atteindre cet objectif. Il peut s’agir d’un sac à dos, d’une tente et d’un sac de couchage.

Une capture d’écran de la navigation principale de REI.

Vous pouvez aussi utiliser la navigation in-page pour les articles longs. En faisant cela vous permettez aux utilisateurs de passer directement à la section de la page la plus pertinente, en évitant les sections qui ne les intéressent pas via la table des matières par exemple.

En voici un exemple : la navigation in-page pour notre guide détaillé sur les fichiers robots.txt:

Une capture d’écran d’une bonne utilisation de la table des matières.

Une structure de titre claire

Les titres sont utilisés pour établir une hiérarchie et rendre les pages d’un site limpides. Utiliser les titres aide les visiteurs à scanner une page rapidement et aide les moteurs de recherche à comprendre sa structure et son sujet.

L’exemple ci-dessous montre notre guide d’utilisation des redirections. Ses titres le rende compréhensible non seulement pour les utilisateurs mais aussi pour les moteurs de recherche.

Une capture d’écran d’une bonne utilisation des titres.

Lecture recommandé

Un contenu structuré en pyramide inversée

La façon dont vous structurez votre contenu a un énorme impact sur l’ergonomie d’une page. Imaginez : vous dissimulez la réponse de la requête de votre visiteur dans un article de 3 000 mots! Cela rend la page assez inutile, ce qui la rend peu ergonomique et donne une mauvaise expérience utilisateur.

C’est pourquoi il faut appliquer le concept de [pyramide inversée](https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_inversée_(journalisme)(utilisé dans le journalisme depuis longtemps). En appliquant ce concept vous placez les informations les plus importantes au début de votre contenu.

Un contenu avec un format d’une grande lisibilité

Rendez facile la lecture et la compréhension de votre contenu en utilisant les espaces et les listes pour éviter les blocs de texte.

Parmi d’autres exemples, nous aimons la façon dont Glen utilise les espaces blancs sur detailed.com (voir la capture d’écran ci-dessous). Pour mettre en avant les sections importantes, il utilise un surlignage vert qui est très agréable visuellement.

Une capture d’écran d’un bon format de contenu et de lisibilité.

Améliorations de contenu pour améliorer son utilité

Pensez aux améliorations de contenu pour améliorer l’utilisation de vos pages. Voici quelques exemples :

Êtes-vous en train de parler d’un sujet complexe et est-ce qu’une matrice, un organigramme ou un arbre de décision aideraient vos utilisateurs à bien comprendre le sujet rapidement? Demandez à un illustrateur de faire ces améliorations, et proposez les ensuite en téléchargement.

Une capture d’écran d’une amélioration de contenu dans un article académique de ContentKing.

Et si vos utilisateurs sont intéressés par votre contenu, mais ne sont pas en position de lire un article écrit de 5 000 mots sur le moment? Laissez-les vous donner leurs adresses email pour que vous puissiez leur envoyer une version PDF de cet article. Voici un exemple tiré du site Raynernomics:

Une capture d’écran de la fonctionnalité de téléchargement d’un article au format PDF.

Si quelqun lit votre page pour savoir combien d’argent il peut emprunter pour acheter une maison, il peut être très utile d’inclure un calculateur sur la page pour permettre à votre utilisateur d’avoir une estimation du montant auquel il peut s’attendre.

Voici comment how MoneySaving Expert.com le fait:

Une capture d’écran d’un outil de calcul de prêt immobilier.
Ce calculateur améliore améliore grandement l’utilité de la page.

Allez-y doucement sur les pubs et les pop-ups

Beaucoup d’entreprises comptent sur la vente de pubs comme business model… mais dans la plupart des cas les publicités sont juste des distractions pour vos visiteurs. Allez-y doucement avec les pubs.

Dans les “Quality Rater Guidelines” de Google, section 6.7, les “publicités intempestives” sont mentionnées plusieurs fois. Et ce pour une bonne raison : elles nuisent à l’expérience du visiteur.

Voici un exemple d’une page ou le contenu est tout simplement submergé par les publicités :

Une capture d’écran d’une page remplie de pubs.
Allez-y doucement avec les pubs.

Pareil lorsqu’il s’agit des pop-ups pour obtenir des abonnements à la newsletter. Les sites web sont souvent programmés pour afficher un pop-up lorsqu’un visiteur est sur le site depuis, disons 30 secondes environ. Mais si l’utilisateur a ouvert plusieurs sites en même temps sur différents onglets?

Cet utilisateur verra quelque chose comme ça lorsqu’il visitera l’onglet :

Une capture d’écran d’une page remplie de pop-ups et de pubs demandant votre attention.
Allez-y doucement sur les pop-ups

Optimisation mobile

L’optimisation mobile fait partie intégrante d’une bonne expérience utilisateur. Votre site doit être facile à utiliser, et les utilisateurs doivent être capable de l’utiliser sur n’importe quel appareil.

Vous devez avoir un site adaptatif, qui s’assure que la taille du texte est lisible sur n’importe quel appareil, que son contenu ne soit pas plus large que l’écran, et qu’il y ait assez d’espace entre les éléments sur lesquels on peut cliquer.

L’outil d’optimisation mobile de Google vous aide à analyser l’optimisation mobile de votre site.

Résumé du rôle de l’UX en SEO

L’UX joue un rôle majeur en SEO. Si vous voulez exceller en SEO, vous devez vous assurer que votre UX soit au point.

Voici à quoi une bonne expérience utilisateur ressemble :

  1. Donnez aux utilisateurs une réponse satisfaisante à leurs questions.
  2. Faîtes-le en un éclair…
  3. …via un site qui est facile à utiliser sur n’importe quel appareil.

Vous pouvez réussir en :

  1. Ciblant les intentions de recherche;
  2. En obtenant vraiment des clics;
  3. En répondant à la requête du visiteur…
  4. …Tout en s’assurant que les pages chargent rapidement, que le site web est utilisable sur n’importe quel appareil, et qu’il y ait une bonne ergonomie.

La clef pour conquérir le coeur de vos utilisateurs et des moteurs de recherche est de leur fournir une bonne expérience utilisateur.

ContentKing Academy Content Team
Steven van Vessum
Steven van Vessum

Steven est le Chef de l’expérience client dans l’entreprise ContentKing. Cela signifie qu’il s’occupe de tout lié avec les clients et avec l’inbound marketing. C’est là où il veut être. Il aime améliorer le référencement des sites web dans les moteurs de recherche et parler de l’inbound marketing.

Vojtěch Zach
Vojtěch Zach

Vojtěch is ContentKing’s Customer Support & Localization Manager. He is the one who will answer your questions when you reach out to us. He is a studied translator, so apart from making our users happy, he also loves to take on our localization challenges.

Lorena Torsani
Lorena Torsani

Lorena is ContentKing’s Marketing Specialist. She’s a creative thinker, who is highly enthusiastic about engaging with customers, running exciting campaigns and bringing forth some fresh ideas.

Commencer votre essai gratuit de 14 jours

Vous pouvez commencer en 20 secondes

Insérez un nom de domaine valide, s'il vous plaît (www.exemple.fr).
  • La carte de crédit n'est pas requise
  • Aucune installation requise
  • Sans engagement