ContentKing monitore chaque jour des milliers de sites et des millions de pages. Comme vous pouvez l’imaginer, des accidents de SEO potentiels, on en voit beaucoup. Mais heureusement, ContentKing est là pour aider ses utilisateurs à les éviter… Comment s’y prend-on ?

Nos clients sont toujours au courant des derniers problèmes ou changements survenus sur leur site. Dès que nous détectons un changement ou un grave problème, nous en avertissons immédiatement nos utilisateurs.

Voici certains problèmes que nos utilisateurs ont pu éviter grâce à notre aide, mais aussi d’autres qui ont complètement pris par surprise les propriétaires des sites parce qu’ils n’utilisaient pas encore ContentKing.

1. Erreur de canonicalisation

Dans cet exemple, le site souffrait d’un grand nombre de problèmes de contenus dupliqués. Aucune URL canonique n’était utilisée pour contrer cela, il a donc été décidé d’en ajouter une.

Petit problème : une URL canonique renvoyant à la page d’accueil a été ajoutée à toutes les pages. Du coup, les moteurs de recherche ont retiré toutes les pages non canoniques (sauf la page d’accueil) de l’index. Oups ! À cause de ça, plus aucune des autres pages ne pouvait apparaître dans les résultats de recherche !

Erreur de canonicalisation.
Erreur de canonicalisation.

Pour réparer ça, les URL canoniques ont été mises à jour. Les pages responsables des contenus dupliqués ont été canonicalisées vers des pages uniques tandis qu’une URL canonique renvoyant à elle-même a été ajoutée aux pages restantes.

Il a fallu trois semaines pour trouver le problème. Entre temps, 20% des pages du site avaient été retirées de Google et le trafic organique s’était effondré de 40%.

Voici un exemple typique d’accident de SEO. Pour s’assurer de détecter le plus vite possible ce genre de problèmes, le propriétaire de ce site a engagé ContentKing et a mis en place avertissements. À présent, chaque modification est enregistrée avec ContentKing pour vérifier que tout se déroule comme il faut.

2. Modification de la balise meta robots

Les sites test ne doivent logiquement jamais être indexés. Le propriétaire de ce site en était conscient et a donc ajouté la balise meta robots suivante : <meta name ="robots" content="noindex, nofollow">. Jusqu’ici, tout va bien.

Du contenu est ajouté sur le site tous les lundis. Et tout se passe bien… la plupart du temps.

Le dernier contenu ajouté a rapidement disparu quand la directive meta robots noindex a accidentellement été déplacée du site test vers le site en ligne. C’est un peu comme dire aux moteurs de recherche : « Y a rien à voir ici les gars ! Circulez et effacez toutes mes pages ! »

Modification de la balise meta robots.
Modification de la balise meta robots.

Le trafic organique a chuté de 30%. L’agence en charge de leur site a été appelée et ils ont d’abord cru que leur client était victime d’une pénalité infligée par Google. Ce n’est qu’après une longue et minutieuse enquête qu’ils ont compris que la balise meta robots en était la cause.

Un problème comme celui-ci est difficilement repérable à l’œil nu. Heureusement que l’entête X-Robots-Tag n’avait pas été utilisé, sinon il aurait été encore plus difficile de repérer manuellement le problème.

Dans cet exemple, le plus dur était de trouver le problème. Une fois trouvé, il suffisait d’ajuster les paramètres de la balise meta robots pour revenir au statut précédent.

Immédiatement après la découverte de ce problème, le propriétaire de ce site s’est inscrit sur ContentKing et a disposé des avertissements en cas de changements ou de dangers importants. De plus, tous les lundis, chaque changement provoqué par l’ajout de contenu est enregistré dans ContentKing. Enfin, l’Historique des changements est visible sur une télévision 46 pouces située dans le bureau afin que chacun puisse voir immédiatement si quelque chose ne va pas.

3. Effacement des métadonnées

La propriétaire avait un site hébergé sur Magento qui nécessitait une mise à jour aprés l’installation d’un patch de sécurité. Il fallait donc également mettre à jour le plugin SEO. Le plugin SEO lui permettait de définir les titres de pages et les meta descriptions grâce à des modèles et également de changer ces informations individuellement.

Le problème ? Elle ne pouvait pas mettre le plugin à jour donc ses développeurs ont dû le retirer manuellement et le rajouter. Au moment de remettre le plugin SEO, les développeurs ont oublié de configurer les métadonnées. Sauf qu’à ce moment-là, les premières informations avaient disparu puisque le plugin SEO avait été entièrement retiré. Et par défaut, le plugin SEO affiche des modèles basiques du style :

Effacement des métadonnées

Ce qui signifie que des titres et des meta descriptions soigneusement programmés pour plus de 40 000 pages de produits et de catégories venaient d’être instantanément remplacés par des modèles.

Dans cet exemple, la propriétaire surveillait déjà ses sites grâce à ContentKing, qui a heureusement vite détecté cet énorme problème.

Pour corriger ce dernier, les paramètres des métadonnées ont été ajustés pour revenir à l’état précédent. Ainsi un énorme accident de SEO a pu être évité mais inutile de vous raconter la frayeur de la propriétaire.

Je vous laisse imaginer son soulagement quand nous avons installé les avertissements permettant de détecter de graves problèmes et changements sur son site ! À présent, si elle souhaite garder un œil sur les modifications mineures, elle se rend sur l’Historique des changements tous les matins pour vérifier que son site se porte bien.

4. Problème de redirection

Quatre sites tournent en même temps dans une configuration multi-langues. Vendredi 17 heures, un des développeurs lance une mise à jour pour ajouter une redirection 301 et s’ouvre une bière pour fêter le week-end. Mais au lieu de se dérouler normalement, la redirection modifie accidentellement les liens des sites deux, trois et quatre pour les rediriger vers le site un.

Problème de redirection.
Problème de redirection.

Résultat : la redirection 301 indique que le contenu a été définitivement déplacé vers un autre endroit. Le développeur a grosso modo fusionné quatre sites en un seul.
Cet accident de SEO provoque immédiatement une chute de 95% des visiteurs des trois sites victimes du problème de redirection. Le lundi matin quand le directeur marketing se connecte à son compte ContentKing, il remarque immédiatement le problème et en informe ses développeurs.

Pour réparer ça, le développeur rétablit les changements de redirection, heureusement avant que les moteurs de recherche ne traitent les redirections. Si c’était arrivé plus tard, ça aurait pu très mal se finir.

Pour empêcher que cela ne se reproduise, le propriétaire du site a installé des avertissements dans ContentKing pour toute son équipe et le directeur marketing garde l’Historique des changements de contenu ouvert en permanence sur son deuxième écran d’ordinateur.

5. Erreur de lancement du site

Après des mois de travail acharné, un nouveau site est finalement lancé. Celui-ci a une structure d’URL différente de la précédente. Tout le monde est content et le propriétaire distribue des gâteaux à tous ceux qui ont participé au projet.

Le changement d’URL était fait. Problème : les redirections étaient prêtes mais n’ont jamais été installées.

Le serveur ne trouve pas ce que vous recherchez.
Le serveur ne trouve pas ce que vous recherchez.

Les internautes comme les moteurs de recherches ont tombés immédiatement sur des erreurs 404. Pour ne rien arranger, aucun transfert d’autorité n’a été fait des anciennes URL vers les nouvelles.

Conséquence : une perte massive de trafic et de revenus. Pire, les clients ont commencé à envoyer des mails et à tweeter pour signaler les URL défectueuses. Pas une bonne publicité !

Par chance, les développeurs avaient déjà préparé la migration des URL. Dès qu’ils se sont rendu compte qu’ils avaient oublié de l’implémenter, ils ont corrigé le problème.

Cela a été une sacrée leçon pour le propriétaire. Il a immédiatement établi une checklist pour suivre en ajoutant de contenu sur le site. En plus de ça, il s’est inscrit sur ContentKing et a installé des avertissements en cas de changements ou de graves problèmes sur ses sites.

Conclusion

Le référencement, c’est comme une course de Formule 1. Vos concurrents sont juste derrière vous. Une seule erreur et ils vous doublent. Et si l’erreur est grave, vous pouvez très bien perdre la course et partir en dernier à la suivante.

Des accidents de SEO peuvent arriver, c’est un fait avec lequel il faut vivre. Tant qu’il y a un facteur humain, des erreurs sont commises. Ça, vous n’y changerez rien. Ce que vous pouvez changer, c’est comment gérer ces erreurs pour les empêcher de se transformer en désastre.

Steven van Vessum
Steven van Vessum

Steven est le Chef de l’expérience client dans l’entreprise ContentKing. Cela signifie qu’il s’occupe de tout lié avec les clients et avec l’inbound marketing. C’est là où il veut être. Il aime améliorer le référencement des sites web dans les moteurs de recherche et parler de l’inbound marketing.

Commencer votre essai gratuit de 14 jours

Vous pouvez commencer en 20 secondes

Insérez un nom de domaine valide, s'il vous plaît (www.exemple.fr).
  • La carte de crédit n'est pas requise
  • Aucune installation requise
  • Sans engagement